10/11/2010

La vérité sur l'incident électoral de Corquilleroy en 2001

L'après-midi du 3 mars 2001, notre équipe de 3 colleurs maigretistes, dont je faisais partie, moi Hégésippe Jean Roger Tixier  ainsi que Alain L. mon chef et un jeune militant passait près du stade, dans les quartiers Ouest de Corquilleroy, et s’arrêta devant un panneau d’expression libre pour y apposer des affiches MNR. A peine la première affiche posée, une trentaine de racailles, et non 15 comme l’a bien vite écrit La République du Centre, provenant du stade se sont ruées sur nous, maigretistes et nous ont roués de coups.

Ils se sont acharnés à coups de pieds et de poings sur notre camarade, le jeune militant de 15 ans. Alors que nous, Alain et moi, nous en  tirions avec diverses contusions et des blessures légères, l’adolescent a été hospitalisé à son arrivée au commissariat et a subi plus d’une dizaine de points de suture. Malgré les coups pris, les militants maigretistes ont pu identifier certaines racailles, aussitôt placées en garde à vue.

Parmi ces racailles, Jean-Paul Marfaing et et Djamal B., un acteur de cinéma raté. Il faut ajouter que ces deux racailles, dans leur acharnement à nous frapper se sont bléssés entre eux, et ont eu l'audace de porter plainte à leur tour!!

La meilleure réponse a été le splendide score que nous avons fait aux élections municipales de Châlette sur Loing  les 11 et 18 mars 2001.

Les autorités judiciaires, noyautés par les gauchistes ont hélas rendu des ordonnances de non-lieu en 2003...

09:26 Écrit par H | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.